SwpatAnim050418TransFr

Traduction française du script de la vidéo anti-brevets

sous-titres pour mplayer

Comment fonctionnent réellement les brevets logiciels

1 Si vous étiez programmeur comme Louis, vous pourriez écrire de superbes logiciels informatiques en utilisant des ordinateurs bon marché et vos propres compétences. Votre travail et votre entreprise seraient protégés automatiquement par le copyright sans qu'il soit nécessaire de les enregistrer ou de payer une cotisation. Tout cela créerait de la compétition, de l'innovation et plus de choix à moindre coût pour les utilisateurs... Sauf si une partie quelconque de votre travail initial entrerait en conflit avec un brevet logiciel!

2 "Les brevets logiciels sont des champs de mines pour les programmeurs" dit Richard Stallman, le fameux défenseur du logiciel libre. À n'importe quel moment durant un développement, vous pouvez entrer en conflit avec un brevet et détruire votre produit et votre business.

3 Un brevet accorde un monopole exclusif, non pas sur un travail spécifique, mais sur une simple idée, pour 20 ans. Il y a 20 ans, Windows de Microsoft, les Macs d'Apple et les logiciels Open Source venaient seulement de démarrer, et ils n'avaient alors pas besoin de brevets logiciels.

4 Il vous en coûtera 50.000 euros pour obtenir un seul brevet en Europe et des millions pour défendre ou combattre un seul brevet en justice. Et contrairement au copyright, enregistrer et gérer des brevets demande des recherches complexes et coûteuses.

5 Les méga-corporations troquent des licences entre elles pour avoir accès à leurs monopoles et éviter la menace de litiges coûteux - laissant tous les autres... hors-jeu.

6 Le détenteur de brevets n'en tire qu'un bénéfice, le privilège de pouvoir porter plainte parce que d'autres violent ses brevets. Puisque la mise sous licence et le troc de licences seront moins chers que d'aller en justice, peu importe le bien-fondé d'une plainte, les gens pensent à présent qu'ils ont besoin de brevets pour survivre à la menace d'une action légale.

7 En tant que programmeur, Louis écrit une série d'instructions et les donne à exécuter à un ordinateur. D'une façon similaire à une méthode de travail, ou un jeu, ou n'importe quelle idée abstraite qui nécessite des règles. Cela revient à donner des instructions, pas inventer!

8 Louis pourrait travailler avec de nombreuses autres personnes de partout dans le monde sur de grands projets comme GNU/Linux. Certaines grandes corporations veulent utiliser les brevets logiciels pour menacer ces projets et les plus petits compétiteurs. C'est ce que pensent un grand nombre de personnes dans l'industrie de l'informatique.

9 Breveter les logiciels est supposé récompenser et promouvoir l'innovation au bénéfice des créateurs, de l'entreprise et des consommateurs. En réalité, cela exclut les petits participants, étouffe l'innovation et la compétition, et transforme la publication de logiciel en privilège d'un petit nombre.

10 "Si les gens avaient compris comment les brevets seraient alloués au moment où la plupart des idées d'aujourd'hui ont été inventées, et qu'ils avaient enregistré des brevets, l'industrie serait aujourd'hui au point mort." Bill Gates (1991)

Et c'est vers cela que nous nous dirigeons si nous autorisons le brevet logiciel.

Hosting sponsored by Netgate and Init Seven AG